Aceptar
Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación y ofrecer contenidos y servicios de interés.
Al continuar con la navegación, entendemos que se acepta nuestra política de cookies.

La Ville: Présentation


Gijón est définie par la mer. Située au centre du plateau littoral des Asturies et protégée par les caps Torres et San Lorenzo, Gijón a toujours existé en regardant la mer Cantabrique, déterminante de son développement industriel, commerçant et urbain, son climat et même son caractère. La présence de la mer, son odeur et son chuchotement percent leur rues et atteignent les zones les plus intérieures du municipe. Neuf plages, certaines dans le centre de la ville, d'autres cachées parmi des falaises, un port sportif dont les installations ont été honorées avec le drapeau bleu à cause de leur qualité et un port industriel en processus continuel d'élargissement conforment le front de mer de notre ville : dix-huit kilomètres de côte où l'on peut se promener presque sans interruption .

PresentacionGijón a une étendue de 181'6 Km2, dont la plupart appartient à la zone rurale. Avec une topographie aux formes douces où il n'y a presque pas de pentes supérieures au 30%, ce sont abondants les ruisseaux et les petits cours fluviaux qui coulent parmi des taches imprécises d'eucalyptus et des espèces autochtones telles que la chêne, l'if et le châtaignier.Plus du 90% de la population occupe le casque urbain, étendu tout au long de la ligne de côte. La péninsule de Santa Catalina et le quartier de Cimadevilla, genèse de l'actuelle ville de Gijón, circonscrivent les cadres urbains historiquement discernés. A l'Ouest se trouve la zone industrielle de la ville, surmontée par le port et les chantiers navals, des centres industriels et des quartiers ouvriers (La Calzada et El Natahoyo). A l'Est, tout au long de la plage de San Lorenzo et jusque La Providencia, s'est formée la zone résidentielle avec des extensions comme celle du quartier de La Arena et des cadres semi-urbains comme Somió. Au Sud, entre le port sportif, la place de San Miguel et les jardins de Begoña, s'étend le centre historique, avec les principaux référents culturels, administratifs et marchands. Plus au Sud, El Llano, Pumarín et El Coto sont des quartiers nés à partir du fort processus d'industrialisation subi par Gijón depuis la moitié du XIX siècle.