Aceptar
Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación y ofrecer contenidos y servicios de interés.
Al continuar con la navegación, entendemos que se acepta nuestra política de cookies.

Villes jumelées

Le jumelage de villes est une idée qui permet à differentes villes de differentes zones géographiques et politiques de s'unir pour encourager le contact humain et les liens culturels.

Cette idée est née en Europe, peu après la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, dans le but d'apporter à la population européenne des liens d'union majeurs, et d'encourager la création de projets, dans un intérêt mutuel.

Bien que le concept soit plus populaire en Europe que dans d'autres continents, aujourd'hui, l'idée s'est étendue sur tous les continents, créant des liens de jumelage très intéréssants.

L'idée de villes jumelées est un thème leader dans les relations internationales de la Mairie de Gijón. Graduellement nous nous relions à des villes avec lesquelles nous maintenons des relations spéciales. La Habana, Albuquerque et Puerto Vallarta en Amérique, Niort et Novorossiysk en Europe et Wilaya de Smara en Afrique sont des villes qui appartiennent à ce petit réseau de jumelage.

mapa ciudades hermanadas

Le jumelage de villes est un outil très important pour la coopération décentralisée. Ce sont les précédents de Coopération Internationale entre Municipalités qui, jusqu’aux années 80's, avaient un caractère purement protocolaire ou culturel.

C’est dans les années 90's où un certain nombre de municipalités ont commencé à prendre des mesures de ce type de coopération à travers le jumelage. Quant au cadre d’action des jumelages de la Mairie de Gijón on pourrait dire qu’il encourage, entre autres :

  • Les compromis de Coopération et Solidarité grâce aux projets qui se mènent à bien.
  • Les valeurs de paix et la compréhension mutuelle entre citoyens.
  • La sensibilité sociale et politique.

Ainsi donc, la Mairie de Gijón, à partir de la deuxième moitié des années quatre-vingt-dix et après la consolidation du processus de transferts, va s’impliquer de plus en plus dans la mise en marche des projets de Coopération et Développement exécutés de façon directe ou en collaboration avec des organisation non gouvernementales de développement.